mercredi, février 20, 2008

The NIU Tragedy

Je voulais vous faire un post sur la Saint Valentin, et les innombrables cartes de vœux, bonbons et chocolats que les enfants ont échangés à cette occasion, mais j'avoue que ce qu'il s'est passé le même jour, dans une université, à Dekalb, pas loin de Chicago m'a coupé l'envie...

Le 14 février, dans l'université de Northern Illinois a eu lieu un "shooting". Un ancien élève, apparemment dépressif, a tiré : cinq étudiants sont morts, et il y a eu de nombreux blessés. Au delà de la tragédie en elle même, cela a relancé une fois de plus le débat sur le contrôle des armes.

Le deuxième amendement de la constitution US dit ceci : "A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed". En francais ça veut à peu près dire : Une milice bien ordonnée (ou contrôlée) devenant nécessaire pour la sécurité d'un état libre, le droit du peuple de détenir et de porter des armes ne doit pas être violé. Certains y voient un blanc-seing absolu pour faire ce qu'ils veulent (en général les Républicains = Bush). D'autres y voient plus le droit, remis dans le contexte de l'époque (la guerre d'indépendance), d'avoir une milice armée, et pas une autorisation pour tout un chacun de se trimballer avec un fusil mitrailleur sous le bras... (plutôt les Démocrates donc).

Dans l'Illinois il est assez simple de se procurer une arme :



En gros, si on a plus de 18 ans et qu'on n'est pas grand délinquant, on peut avoir son petit magnum...

Très souvent dans la presse on apprend qu'une fusillade a eu lieu et les accidents domestiques ne sont pas rares (dernièrement, un pistolet a été trouvé dans la table de chevet du papa par un gamin de trois ans : celui-ci est mort après s'être tiré dans le ventre, alors que la mère était là...).
Suite à ce drame qui a marqué les esprits, certains parents ont osé proposer un contrôle plus rigoureux sur les armes et le droit de les posséder... Voici les réponses des lecteurs qu'on peut lire dans les journaux :

- Allowing good citizens the right to carry weapons anywhere for self defense may not stop all such tragedies but it will surely lessen such incidences and limit the carnage in each.
It's time for Illinois to join their sister states and enact a responsible concealed carry law. It's in the Bill of Rights. Why don't they trust us?

- At that point, is it time to think about calling 911 or to try and stop the carnage? I bet I know what the parents and friends of those wounded and killed would think.
Let's not wait for the next copycat nut to make a name for himself.
It's bound to happen again. Another campus, another mall.
Let's give citizens a way to protect themselves or station an armed police officer in every classroom and public place.

- The shootings at Northern Illinois University are truly a tragedy.
What is most upsetting is that the loss of life might have been avoided if the students were allowed to defend themselves.

- Guns are not the problem. Psychological and sociological issues are the problem. In my opinion, too much violence on TV, movies, and video games, too many chemicals in our processed foods, and too many medications are making people crazy. A gun in a well-adjusted, sane person's hands is safe. Only a gun in an idiot's hands is dangerous. Forget about gun control, and get people some mental help!

- It's ridiculous that this debate even has to take place again. The reason that Illinois has a high murder rate is because they have strict gun laws. People who live in Chicago are defenseless. People on campuses are defenseless. Every time a murder happens in Chicago, the City should be sued. Every time a school shooting happens, the school should be sued. If they don't allow people to protect themselves, they need to be held responsible when people die. I feel safe in the suburbs, because I can have a gun. Criminals know that Chicago and schools are open season. They can walk into a home in Chicago knowing they aren't going to face an legally armed citizen. It's no different with classrooms. Why does Daley have an armed entourage with him? Maybe because he is afraid of the City and wants to be SAFE!!!!! Why is it that everybody wants to take my guns away when I haven't done anything wrong? Why don't the police become more proactive? Quit trying to take away my rights!

Ce sont des témoignages démontrant (?) que si tout le monde avait une arme, ça irait beaucoup mieux, et que tout le monde serait en sécurité, et que ce n'est pas l'arme qui tue mais celui qui la tient, et que seuls les fous peuvent tirer sur les gens, et blabla bla... Mouais, je ne suis pas bien convaincue là... Ou alors en Europe, nous avons une chance inouïe car en général, on n'a pas le droit de se balader avec une arme, et bizarrement il y a, me semble t-il, beaucoup moins de morts par balle...

Pour moi il n'y a qu'une chose à souhaiter, c'est que les Démocrates gagnent les élections, et alors, peut être, en plus de développer les possibilités d'avoir une couverture médicale abordable, plus de sous pour l'éducation, et le retrait des troupes en Irak, il y aura une (tiny tiny) chance d'avoir une vrai loi de régulation et de contrôle des armes à feu dans ce pays...

Voilà voilà, mon petit coup de calcaire est passé, la prochaine fois je vous parlerai de quelque chose de plus léger et funny, promis !

2 commentaires:

Nold a dit…

C'est typique du mode de fonctionnement américain: le pays s'est tellement construit sur ce qui est écrit dans le deuxième amendement -- et aussi sur ce qui n'y est pas écrit -- que tout réfléxion collective sur le sujet devient impossible, et le surpuissant lobby de l'armement, NRA en tête, fait tout pour que ça continue.

Petite anecdote: il y a quelques années, à Boston, un quidam agacé d'avoir été aspergé au pistolet à eau par deux gamins a sorti son flingue et les a abattus, deux balles chacun. Réaction de la très puritaine mairie de Boston: elle a interdit les pistolets à eau.

Pour nuancer, le port d'armes "de poing" (pistolets et revolver, pas fusils et carabines) est interdit à Boston, comme à Chicago d'ailleurs, mais leur disponibilité partout ailleurs rend cette mesure totalement inefficace et surtout anéantit le tabou, la résistance mentale naturelle face à la présence massive de ces engins de mort. Au fond c'est la grosse différence entre les States et le reste du monde: aux States, le fait que ton vis-à-vis porte une arme est une hypothèse de base raisonnable. De là, pas étonnant qu'on arrive pas à se comprendre.

En ce moment, dans le débat public, on propose la détection préventive, l'internement forcé et/ou la ségrégation à vie des malades susceptibles de devenir violents. Au final, entre cette agitation sécuritaire et le déni pathétique des causes du problème, la question des armes a de bonnes chances de rester, comme on dit la bas "the elephant in the room", le sujet que personne ne veut aborder de front. Personne. Ni Barack, ni Hillary, et encore moins John...

Flo a dit…

Hillary ou Barack, mais je suis d'accord: il faut ABSOLUMENT que ce soit un democrate qui remporte les elections cet automne.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...