dimanche, avril 08, 2007

Adaptation

J'ai beau dire que l'Amérique, c'est comme à Toulouse, il y a deux ou trois petites choses qui diffèrent quand même et qui sont source d'étonnement pour nous autres du "vieux continent".

Premièrement : les voitures, et la façon de conduire des autochtones. Les premières sont énormes et la seconde est déroutante :)
J'avais comme cliché les voitures respectant scrupuleusement les limitations de vitesse et les "Chips" à l'affût du moindre dépassement... Mais que nenni, ici les limitations ne sont absolument pas respectées.

exemple : limite à 45 M/h, les voitures roulent minimum à 55 et plus la limite est haute plus l'écart est grand ! Donc quand on roule sur l'autoroute, limitée à 55, tout le monde roule à 70 et nous pauvres nouveaux arrivés, nous nous faisons doubler de partout. Et quand je dis de partout c'est à gauche et à droite (et s'ils pouvaient nous passer par dessus, je pense que certains ne se priveraient pas!).

Deuxièmement et pour rester dans les voitures : conduire avec une boite automatique. Ca n'a l'air de rien, mais il faut s'y faire et on se surprend à bouger le pied gauche à la recherche de l'embrayage et à secouer la main en arrivant à un feu pour rétrograder... Mais au bout d'une semaine, ça commence à aller mieux :)

Troisièmement, et je sais que ça intrigue tout le monde : qu'est-ce qu'ils peuvent bien manger là-bas (à part du mac Do bien entendu) ?

La réponse est : de tout ! On trouve des légumes, de la viande (surtout du boeuf), du fromage des oeufs, des fruits... On peut donc manger à peu près équilibré. Il suffit d'éviter les rayons gâteaux (tous très gros et très colorés) et chips et on est sauvés !

En surprises culinaires nous avons eu droit quand même aux yaourts fluos et bicolores! (pas très appétissants mais Thomas à adoré) : je n'en rachèterai pas :) et aux saucisses au sucre brun et au miel. Là, je plaide coupable, jai bêtement vu des saucisses et j'ai bien regardé la date de péremption, mais c'est vrai que la mention "brown sugar and honey" m'a échappé sur le moment. En fait j'étais au rayon breakfast, ce qui d'après Jérôme explique tout, mais pour moi, une saucisse, c'est une saucisse ! Il ne me serais jamais venu à l'idée qu'il puisse y avoir autre chose que de la viande dedans. Nous ne les avons pas encore goûtées mais on vous racontera cette expérience, c'est promis ;)


voilà l'objet du délit : oui, je sais, c'est écrit en gros :)


En ce qui concerne les enfants, ils s'adaptent assez vite à leur nouvel environnement et Emilie m'amuse beaucoup en s'essayant à l'anglais. De temps en temps elle capte quelques mots dans une conversation et elle les répète avec plus ou moins de bonheur :) Au moins ça va l'aider à capter la "musique" de la langue, ce qui est un début :)

2 commentaires:

Satka a dit…

C'est passionnant tout ça !
On a aussi eu le même genre de surprises en arrivant en Suède: la conduite plus cool et vraiment (cette fois) respectueuse, la nourriture plus salée au petit-déjeuner.

Mais le point qui nous a peut-être le plus surpris est l'administration: un modèle d'efficacité (par rapport à la France)

Qu'en est-il du nouveau continent ?

Taty a dit…

Quand ta mère est venue,nous avons fait du filet mignon de porc à la moutarde de Meaux et à la cassonade et c'était très bon alors tes saucisses pourquoi pas ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...